Principaux acteurs

Les pionniers du baclofène

Derrière le docteur Olivier Ameisen, découvreur des pouvoirs du baclofène dans la lutte contre lesaddictions en général et la dépendance à l’alcool en particulier, des médecins se sont mobilisés pour soigner des malades alcooliques sans attendre les habituelles autorisations de mise sur le marché. Olivier Ameisen affirme haut et fort que le baclofène est l’unique médicament capable de supprimer le craving, c’est à dire besoin incontrôlable de boire de l’alcool.

Quand les futures générations se pencheront sur le dossier pour connaître l’histoire de la molécule à l’origine baptisée Liorésal, elles auront probablement une pensée toute particulière en lisant les noms de Renaud de Beaurepaire, Bernard Granger, Philippe Jaury…

Ce dossier présente quelques pionniers du baclofène.

Olivier Ameisen

Le docteur Olivier Ameisen est le point de départ de toute l’histoire dubaclofène. Après des années de lutte contre son propre alcoolisme, le médecin devient chercheur, dans le but de trouver le moyen de se libérer de son addiction à l’alcool. Et il y parvient.

Convaincu que sa maladie a une base neurobiologique, Olivier Ameisen sait que s’il trouve le médicament susceptible d’enrayer le mécanisme du craving (envie irrépressible de boire de l’alcool), il parviendra à gagner le combat contre sa maladie alcoolique. C’est en 2004 que Olivier Ameisen réussit enfin à se libérer de ses démons. Le baclofène est aujourd’hui le gardien de sa liberté et sa nouvelle bataille est de faire connaître sa découverte à la communauté scientifique. Un nouveau défi presque aussi difficile que le précédent…

Lire : Olivier Ameisen